5 étapes pour définir le nom de votre pizzeria

5 étapes pour définir le nom de votre pizzeria

Vous avez les fonds, vous avez un local, bref vous avez tout ce qu’il faut pour ouvrir votre pizzeria ; mais vous n’avez toujours aucune idée du nom à donner à votre établissement. Vos amis et vos proches vous en ont suggéré quelques-uns, mais aucun ne vous a vraiment convaincu ? Si vous avez vraiment du mal à trouver un nom explicite pour votre pizzeria, voici les 5 étapes qui vous aideront à trouver le nom de votre pizzeria.

Choisir un bon nom : pourquoi et comment ?

Pourquoi choisir un bon nom pour votre pizzeria ? Pour plusieurs raisons plus ou moins évidentes. Déjà, il faut faire en sorte de vous démarquer de vos concurrents. Ensuite, étant donné que la renommée de vos produits va être immédiatement associée au nom de votre établissement, l’inverse étant également possible. En effet, il serait dommage que de bonnes pizzas soient vendues dans une pizzeria dont personne n’arrive à se souvenir de la dénomination, ou dont l’appellation est complexe ou disgracieuse à écrire et à prononcer.

Nous avons tous pu remarquer que partout dans le monde, certains établissements de restauration portent le nom de leurs propriétaires ou un nom de famille : chez [dénomination], [dénomination]’s, etc. D’autres incluent le nom du quartier, de la place ou le nom de la rue dans laquelle ils sont installés, nom auquel s’ajoute le type d’activité : la boulangerie du [dénomination], la teinturerie de la rue [dénomination], etc.

Si cela ne vous tente pas et que vous souhaitez un nom accrocheur et original, c’est tout à votre honneur. N’oubliez pas que la dénomination d’une entreprise doit toujours évoquer de loin ou de près son activité principale : celui que vous choisirez devra de ce fait faire penser aux pizzas. Il doit également être facile à comprendre, facile à mémoriser et intemporel. Si vous ne savez pas comment faire pour vous y prendre, la méthode que nous vous proposons ici vous aidera sûrement.

Étape 1 : Trouver toutes les thématiques qui se rapportent à votre marque

Trouver un nom pour une entreprise est un processus créatif qui peut s’avérer fastidieux, mais que l’on peut toutefois prendre comme un jeu afin de ne pas stresser. L’objectif de cette première étape est de recueillir toutes sortes d’informations susceptibles de suggérer des idées. La première chose à faire est de définir les différentes thématiques qui touchent de loin ou de près votre activité, et qui pourront vous inspirer. Ici, nous essayons de trouver un nom pour une pizzeria.

Il faut donc nous focaliser sur l’univers de la pizza et tout ce que vous aurez à proposer à vos clients, les pizzas notamment, mais également les caractéristiques de vos produits à même de les distinguer de ceux de vos concurrents pour commencer. Ensuite, il faut prendre en compte certains éléments externes comme la localisation de votre établissement, l’origine de la pizza, etc.
Notez toutes les idées qui vous viennent à l’esprit sur un papier, comme si vous prépariez un brainstorming. N’hésitez pas à faire un tour dans le quartier dans lequel vous allez vous implanter, à voir ce que font vos futurs concurrents, et à laisser vagabonder votre imagination. Toutefois, prenez soin de l’orienter sur votre activité afin de ne pas faire de hors sujet. Mettez vos amis et vos proches à contribution pour avoir le maximum de possibilités. En effet, plus vous aurez des données à exploiter, plus vous aurez de pistes à travailler.

Étape 2 : Définir les termes qui correspondent à votre cœur de métier

Une fois toutes les données collectées, vous allez maintenant sélectionner celles qui vous semblent être les plus évocatrices et réduire votre champ de recherches. Pour ce faire, commencez par définir les éléments qui vont influer sur votre choix. D’une part, prenez en considération votre clientèle cible : votre établissement sera-t-il destiné à accueillir une clientèle plutôt jeune ou plutôt âgée, sera-t-il un établissement de type familial, etc.

Ensuite, vous devez également décider du profil de vos clients, autrement dit, si vos produits seront principalement destinés à une clientèle aisée, à la classe moyenne, aux étudiants ou aux seniors, ou à tous en même temps. Enfin, ici encore, il ne faut pas oublier de tenir compte de votre Unique Selling Proposition qui constitue votre avantage concurrentiel. Quand vous aurez défini tous ces critères, vous pouvez rayer de la liste toutes les informations qui n’y correspondent pas.

Reprenez toutes les informations qui n’ont pas été éliminées au propre et classez-les dans un (ou plusieurs) tableau(x) en prenant soin de mettre un critère par colonne. Recherchez par la suite tous les mots, les expressions et termes qui se rapportent à chaque donnée, et à votre activité (qui est la confection et la vente de pizzas) et mettez-les dans les colonnes correspondantes. Aidez-vous d’un dictionnaire ou d’un lexique, si besoin est, afin de trouver les termes les plus adaptés. N’hésitez pas à utiliser des mots anglophones ou italiens, la pizza étant par définition italienne. Vous pouvez aussi vous faire aider pour avoir plus idées, donc plus de choix après. En effet, il vous faudra encore éliminer les termes qui ne vont pas.

Étape 3 : S’aider des techniques de création de noms

Lorsque vous aurez réduit la liste des mots, termes et expressions exploitables, la prochaine étape consiste à « créer le nom ». Il existe diverses techniques qui vous permettront de trouver plus rapidement et plus facilement une dénomination pour votre pizzeria. Cette étape relève plus d’un jeu auquel plusieurs personnes peuvent également participer. L’objectif est de créer un nom qui exprime clairement votre activité et vos produits. Dressez également une liste des noms trouvés.

Pour un nom avant-gardiste, vous pouvez miser sur les jeux de mots avec des termes qui se rapprochent de l’univers des pizzas. Dans la même optique, vous pouvez inclure votre nom dans le jeu de mots, si vous souhaitez tout de même y faire figurer le vôtre, mais de manière originale. Vous pouvez aussi inventer un nom à partir de termes-clés bien choisis dans votre liste dont vous modifierez quelques sons ou syllabes. Dans un style encore plus original, vous pouvez choisir un terme qui n’a aucun rapport avec votre activité et en modifier les sonorités en changeant les syllabes, en insérant des chiffres ou des caractères spéciaux. Le sigle est également une bonne idée, notamment pour inclure plusieurs mots dans la désignation de votre établissement.

Pour la note culturelle, vous avez la possibilité de vous servir des noms de grands personnages de l’histoire de la pizza, ou des pays qui ont vu naître ce plat à savoir l’Italie, ou de tous les pays qui bordent la Méditerranée. Si vous avez opté pour cette solution, pensez à vérifier si les noms que vous utiliserez sont d’une part connus, et d’autre part, s’ils ne sont pas soumis à des droits divers pour leur exploitation.

Étape 4 : S’assurer que le nom choisi correspond à votre activité et vos produits

Afin de vous assurer d’avoir trouvé le nom parfait pour votre pizzeria, reprenez tous les noms que vous avez pu inventer avec les termes en utilisant les différentes techniques de création ci-dessus. Procédez encore une fois à l’élimination de ceux qui ne sont pas pertinents c’est-à-dire de ceux qui ne sont pas très évocateurs de votre activité et de vos produits. Il ne doit vous en rester au final qu’une petite liste. Vous devrez écarter les derniers afin d’avoir encore moins de choix. Pour ce faire, posez-vous les questions suivantes pour chacun des noms qui restent dans la liste : qu’est-ce que cette dénomination évoque pour celui qui le lit ? À quoi pourrait penser une personne qui en entend juste parler hors contexte ? Est-ce qu’il fait transparaître mon activité, mes produits et mon avantage concurrentiel ? Les réponses à ces questions devraient vous aider à réduire encore plus les possibilités et faciliter votre choix.

Étape 5 : Enregistrer le nom auprès des autorités compétentes

Quand la liste des noms que vous jugerez appropriés est réduite au minimum, il vous faut vérifier s’ils ne sont pas déjà utilisés ailleurs. Internet sera votre meilleur allié pour ce faire avec des sites d’information spécialisés comme Societe.com. Cette démarche vous permettra d’exclure encore quelques possibilités. S’il en reste plus d’un, choisissez enfin celui qui vous plait le plus. Bien entendu, vous pouvez les soumettre à vos proches, ou à votre associé si vous en avez un, pour qu’ils vous aident à faire le meilleur choix.

Une fois que vous vous êtes mis d’accord sur l’appellation, il faut maintenant l’enregistrer auprès des autorités compétentes, de l’INPI (l’Institut National de la Propriété Industrielle) notamment, comme étant le vôtre. Cette opération a également pour objectif de protéger votre marque, en particulier si vous envisagez d’élargir votre activité au niveau national ou international. Il est utile de préciser ici que les noms ou les marques qui n’ont pas fait l’objet d’un dépôt peuvent être repris et utilisés librement par d’autres entreprises. Vous pouvez procéder à cette démarche en ligne sur le site de l’INPI.