Quel aménagement pour une cuisine professionnelle de restauration ?

Aménagement de cuisine professionnelle

A priori, l’aménagement d’une cuisine professionnelle doit être mis en place de manière à faciliter la vie de cuisine. Toutefois, il est important de prendre en compte les besoins clients concernant les restaurants self et les restaurants en libre-service.

Ainsi, l’agencement du matériel de cuisine s’optimise grâce aux meubles inox et au matériel de restauration de qualité pour tous les types de cuisines.

En effet, les tables de travail, les étagères professionnellesles meubles neutres, etc. représentent autant d’aménagements indispensables dans la restauration, les métiers de bouche et les établissements CHR.

De même, les placards inox et les meubles chauffants permettent d’organiser les stockages ainsi que de maintenir les aliments dans les meilleures conditions de conservation.

Néanmoins, quelles sont les normes et les règles d’aménagement de cuisine professionnelle ?

Normes d’installation et d’agencement d’une cuisine professionnelle

Aménagement de cuisine de restauration collectiveTout d’abord, les cuisines professionnelles s’inscrivent dans un environnement délicat à contrôler continuellement. Ainsi, de nombreuses normes d’hygiène alimentaire et de sécurité incendie sont à respecter obligatoirement.

La conformité aux normes d’hygiène et de sécurité alimentaire

Premièrement, il existe une réglementation stricte en matière d’hygiène et la sécurité sanitaire pour les professionnelles de la restauration commerciale et la restauration collective. D’ailleurs, le « Paquet hygiène » regroupe les règlements européens et les règles d’hygiène dans l’agroalimentaire à respecter.

Ainsi, vous y trouverez, par exemple, le respect de la chaîne du froid ainsi que les instructions d’aménagement de cuisine professionnelle.

  • Respect obligatoire du principe de la marche en avant : les produits sains ne peuvent croiser en aucun cas les produits souillés
  • Revêtements des sols, murs et plafonds : inaltérables, facilement lavables et non toxiques
  • Local à déchet adapté à stocker et éliminer les déchets dans le respect des règles sans aucun risque de contamination ultérieurement
  • Alimentation en eau potable continue et en quantité suffisante pour le nettoyage et le lavage des denrées alimentaires sans risque de contamination
  • Éclairage suffisant pour faciliter la manipulation correcte des aliments…

En plus, vous pouvez trouver sur le site du Ministère de l’Agriculture un guide des bonnes pratiques d’hygiène pour les restaurateurs.

Les normes d’installation du système de ventilation

En général, le système de ventilation d’une cuisine professionnel doit permettre d’évacuer l’air vicié, les fumées de cuisson, les buées et les graisses.

Ainsi, chaque cuisine doit comporter des hottes professionnelles au-dessus des appareils de cuisson, avec un système de capture des graisses.

Enfin, les conduits d’évacuation doivent garantir un minimum de la fonction coupe-feu, grâce à leur structure métallique et rigide.

Installation des appareils de cuisson et normes de sécurité

Généralement, une cuisine pro représente un local à risque en matière de sécurité incendie. Ainsi, certaines directives doivent être respectées. Ainsi, les circuits d’alimentation du matériel de cuisson doivent comporter un système d’arrêt d’urgence accessible avec facilité.

En plus, le matériel professionnel de cuisson doit conserver une distance de 50 cm au moins des murs. Aussi, il faut impérativement stabiliser les matériels de cuisine amovibles ou pouvant être renversés.

Enfin, vous devez penser à installer des moyens d’extinction adaptés aux risques, comme un dispositif d’extinction spécifique aux feux d’huiles près des friteuses.