On ne peut pas parler de l’Italie sans parler de sa cuisine !

« On va manger dans la pizzeria du quartier », « Et si on allait manger dans un resto italien ? ». Voilà deux fameuses phrases qui sont prononcées dans toute la France et même dans le monde entier, tant les spécialités italiennes, pour ne citer que les différentes pâtes et les pizzas, ont conquis toute la planète.

La renommée de la cuisine italienne

Pour de nombreux gourmets dans le monde entier, cuisine italienne veut dire : repas coloré, copieux et surtout savoureux et convivial. La pizzeria, elle, est fréquemment adjointe à une localité répandue, non guindée, à laquelle on se rend en famille, en amoureux ou entre amis, en vue de s’offrir un large choix de plats délicieux. On peut même parler de restaurants plutôt répandus, pas guindés, ce qui signifie que la cuisine italienne a su gagner à travers le temps nos traditions alimentaires, pour devenir un mécanisme récursif. Pour de nombreuses personnes, d’ailleurs, les pâtes constituent une base alimentaire tenace.

L’incontournable de la gastronomie italienne : la pâte et son origine

Pouvant être accompagnée de nombreuses sauces ou de viandes, nourrissante et peu chère, la pâte est suprême au royaume du gourmet. Elle est l’un des plus grands emblèmes des spécialités italiennes à travers le monde. Malgré cela, il paraît qu’elle ne soit pas originaire de l’Italie. En effet, d’après une légende, on dit que c’est Marco Polo qui a importé les pâtes en Italie au XIIIème siècle, au cours d’un de ses voyages en Chine. Mais certains Asiatiques affirment qu’elles ne sont pas originaires de la Chine. En effet, ce sont les Romains et les Grecs qui ont créé les célèbres pâtes. Ils préparaient déjà différentes sortes de lasagnes. D’ailleurs « nodus » (littéralement : nœud en latin) représentait une variété de pâte qui a, par la suite, été appelé « noodles » en anglais et « nouilles » en français. Dans tous les cas, il existe à Rome un tombeau qui date de 3 siècles avant J-C et qui représente un coupe-pâte et un rouleau à pâte. Ainsi, la cuisine italienne s’est amplement inspirée de la gastronomie romaine, mais pas uniquement car la légende dit également que les mets arabes feraient partie des inspirations car les vermicelles ou pâtes sèches auraient été importées de Palestine entre les IIIème et IVème siècles.

L’Italie et sa cuisine à domination universelle

Si nous devions déterminer les quarante-quatre (44) cuisines reconnues dans les cinq (05) continents de la planète, il y aurait sans doute débat. En effet, le goût est une chose de subjectif. Certains préfèreront la fraîcheur, quand d’autres vont privilégier la nourriture épicée, la légèreté ou encore le volume. Toujours est-il qu’au sujet de l’« adoption », il semble quand même que de nos jours les gastronomies chinoise, française, japonaise et bien sûr italienne soient parmi les plus célèbres au monde. Ces quatre (04) contrées ont érigé les mets au rang d’art à part entière dans les restaurants du monde. Viennent ensuite les cuisines américaine, espagnole et arabe, mais à un degré assez amoindri. Toutefois, parmi toutes ces contrées, il semble tout de même que la gastronomie italienne soit la plus prisée sur la planète, notamment les pizzas, les pâtes et les différents mets avec les célèbres fromages transalpins comme le parmesan et la mozzarella.